[TUTOS] Création de table

 

 

Je vous propose de partager un petit tuto en 6 étapes afin de vous orienter dans la création d’une table basse ou à manger en lattes de caisses anciennes.

Tout d’abord, avant de se lancer, voici la liste des matériaux nécessaires et des outils dont vous allez avoir besoin pour la réalisation.

Attention, il s’agit là de la liste des outils utilisés dans mon atelier pour la conception de ce mobilier.
Après, à vous de les adapter en fonction de votre caisse à out’s.

Commençons par les matières premières :

  • Des planches de pin de 200 mm x 28 mm d’épaisseur : achetées sur le site leboncoin.fr
  • Une planche d’OSB en 10 mm : Dans tous les magasins de bricolage même si je préfère utiliser du bois de récupération chinée aussi sur le site leboncoin.fr
  • Des lattes de caisses à pommes anciennes

Pour les outils :

  • Visseuse/dévisseuse
  • Scie radiale (ou scie manuelle)
  • Ponceuse
  • Raboteuse (en option)

Pour les consommables :

  • Clous (rouillés pour un côté authentique = limaille de fer + vinaigre de pomme)
  • Papier à poncer 120 et 400
  • Résine Résinence
  • Colle à bois
  • Enduit de finition bois
  • Visserie

 

 

Et bien sûr des pieds : Pour  cette création, nous avons utilisé des pieds « épingle » de la marque RIPATON de très bonne qualité.

 

 

 

 

 

 

 

 


Première étape : La structure

Commençons par créer la structure sur laquelle nous allons par la suite y positionner les lattes de caisses.

Dans un premier temps, découpez l’OSB aux dimensions désirées – 2 cm de chaque côté.

Exemple : vous souhaitez une table de 1800×900 alors découpez à 1780×880, les 2 centimètres manquants seront rattrapés par les lattes de finitions sur les bords du plateau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Deuxième étape : Renforcer la structure

Une fois votre découpe effectuée, passons au renfort de cette structure.

Je sais, certains se disent déjà, « mais pourquoi créer un renfort ? »

Je le conseille au-dessus d’une certaine taille, afin d’éviter toute déformation du plateau avec le temps même si l’OSB est très résistant.

Dans cet exemple, le renfort est effectué avec des planches de coffrage en PIN bien sec (ce qui évite la déformation de la table pendant la phase de séchage du bois).

 

Découpez dans un premier temps, les planches de PIN à la dimension de la grande Longueur.
Soit dans mon cas découpage à 178 cm.

Posez sur la table et prendre les dimensions nécessaires pour effectuer la largeur.
Dans mon cas environ 50 cm.

 

Maintenant reste à visser votre structure solide à la planche d’OSB (plateau).

 

 

 

 

 

Astuce : Je conseille un préperçage avec un petit forêt à bois puis avec un cône à ébavurer effectuer un passage afin de noyer la tête de bois pour une finition plus propre.

Attention : Pas besoin de colle pour positionner les planches en PIN au plateau, vous aurez peut-être besoin d’effectuer des ajustements par la suite.

 

Voilà, vous avez votre plateau, reste maintenant à effectuer l’habillage de ce dernier.

 


Troisième étape : Mise en place du revêtement

 Dans mon exemple, j’utilise des lattes de caisses à pommes des années 60, mais vous pouvez effectuer la même chose avec de la palette ou du vieux parquet, etc..

Nous utilisons soit une scie sabre BOSCH PRO pour découper les lattes ou sinon mon nouveau joujou  la scie circulaire PKS 16 BOSCH.

 

Avant de positionner les lattes de caisses pommes, nous avons besoin d’effectuer un petit passage par la case raboteuse afin de rendre les lattes bien rectangulaires pour aider à la mise en place sur le plateau d’OSB (si vous n’avez pas de raboteuse , passez cette étape).

Après c’est un jeu d’enfant, il vous suffit de positionner vos planches ( lattes de caisses ou chutes de palette ) avant de les coller avec la colle à bois.

 

 

Je vous conseille , juste après l’étape de mise en place et collage de clouer avant que la colle ne sèche, ce qui va vous assurer que les lattes sont bien en contact avec le plateau.

N’oubliez pas de faire les côtés aussi.Vous rattraperez vos 2 cm retirés à la découpe de l’OSB.

 

Astuce : Pour une finition parfaite, je vous conseille d’effectuer les jointures entres les lattes  avec un enduit de finition bois.

 

 

 

 

 

 

 


Quatrième étape : Le ponçage

Dans mon cas, j’utilise une ponceuse excentrique avec du grain de 120, mais une ponceuse vibrante classique peut aussi faire aussi le job sans problème.

Le ponçage est une étape cruciale, sur laquelle nous passons énormément de temps , car l’idée est d’obtenir une surface très lisse afin de pouvoir appliquer le traitement dessus.


 


Cinquième étape : Le traitement de surface à la résine

Nous utilisons principalement de la résine et du vernis mat  afin d’obtenir une surface lisse.

Avant application , assurez-vous d’avoir une surface parfaitement dépoussiérée et propre.

L’application de cette résine est relativement simple soit au pinceau ou au rouleau ( toutes les informations concernant l’utilisation sont indiquées sur le pot).

Pour ce projet nous avons utilisé de la résine RESINENCE disponible dans tous les magasins de bricolage.

Astuce : Pour un traitement parfait , je vous conseille de mettre au moins 3 couches de résine.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Sixième étape : Les finitions  

Cette étape est l’une des plus importantes, car il serait dommage d’avoir une table résistante, mais très moche.

Après avoir passé vos 3 couches de résine, nous finissons au grain de 400 à la main (avec cale à poncer) afin de rendre la surface la plus lisse possible, ce qui est plus pratique pour le nettoyage.

En fonction du type de finition choisi, vous pouvez appliquer un vernis mat ou brillant dessus.

Voilà votre plateau est terminé ! reste à y installer vos pieds.

9 Comments

  • Camille

    super tuto merci ! je l’avais vu il y a quelques mois et je vais l’appliquer à une modification de plateau de buffet. Avant l’étape résinence et vernis, sur ce tuto, y a t-il une teinte du bois ? j’ai du vitrificateur, ça peut remplacer la résinence et vernis du tuto ? merci 🙂

    • ad1cfr

      Hello !

      Merci 🙂
      Le bois est naturellement teinté , j’ai juste appliqué une résine dessus
      Le vitrificateur fait le job aussi 🙂 , l’idée est de protéger la surface

      • Camille

        Impeccable ! j’ai testé l’enduit finition bois et c’est super ! ça sèche vite sur la spatule donc il ne faut pas tarder à l’appliquer mais beau rendu propre après ponçage. J’ai fait un petit plan avec du bois de palette, puis vitrifié 3couches. (d’ailleurs sur votre bois de caisse, il y a des inscriptions, ce qui donne tout le cachet, mais comment cela se fait-il qu’après ponçage _important en plus jimagine_ elles ne soient pas effacées ?). Merci pour le tuto.

        • ad1cfr

          Nous effectuons un ponçage a 120 puis 400 pour ne pas effacer les inscriptions 🙂
          N’hésitez pas à poster des photos sur la page Facebook Adopteunecaisse 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *